Menaces contre Mila : non, Madame Belloubet il n'y a pas de délit de blasphème

Communiqué du Parti de gauche suite aux propos de Mme Belloubet sur Mila et la laïcité.

Suite au harcèlement et aux menaces de mort que subit Mila, la ministre de la justice devrait mobiliser tous les moyens de L’État pour la protéger. Nicole Belloubet a pourtant réagi sur Europe 1 et affirmé que « L’insulte à la religion c’est évidemment une atteinte à la liberté de conscience, c’est grave ». Non, en France il n’y a pas de délit de blasphème, et la critique, même virulente, de toutes les religions ou croyances demeure un droit inaliénable. La liberté de conscience, garantie par la Constitution et la loi de 1905 font partie du socle républicain. Le parti de gauche demande que la justice poursuive les personnes qui ont menacé de mort Mila, et que la plainte la visant, réintroduisant un délit de blasphème, soit classée sans suite.

Merci de vos remarques, rédigées avec goût

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s