Le Maire mène un commando armé contre les réfugiés

16/09/2015

Par une campagne d’affiches faisant l’apologie des armes à feu, le Maire de Béziers Robert Ménard s’est félicité l’an dernier d’avoir armé sa police municipale.

Il en fait désormais usage pour terroriser des pauvres gens qui ne sont que des victimes des guerres injustes de notre monde. Ce week-end, il a organisé une opération « coup de poings » médiatisée, avec des policiers en arme, pour expulser des migrants syriens en détresse, sans pourtant qu’aucune décision de justice ne l’exige.

Faire un acte aussi lâche, ceint d’une écharpe tricolore fait honte à tous nos principes républicains.

Au pouvoir les élus du Front National montrent leur vrai projet : une guerre civile entre nos concitoyens, où les gens les plus modestes s’affrontent entre eux, se détestent selon leurs confessions et leurs nationalités, où jamais on ne désigne les vrais responsables du chômage et des inégalités.

Ces méthodes de voyous doivent être dénoncées fermement. Le Parti de Gauche interpelle le Gouvernement et demande que soit ouverte une enquête sur les conditions par lesquelles le Maire de Béziers fait un usage illégal de la police municipale.

Publicités

Merci de vos remarques, rédigées avec goût

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s