Au FN, toujours les mêmes méthodes de nervis d’extrême droite

05/09/2015

L’ouverture des universités d’été du Front National qui met en scène une pathétique opposition entre la fille et le père cache mal la réalité du front national. Mardi dernier le Maire FN d’Hayange utilisait la police municipale lors d’un conseil municipal pour faire taire une opposition pacifique, blessant un adhérent du parti de gauche. Mercredi, trois militants du Front National, à Marseille sont montés d’un cran dans la violence sur la personne d’un jeune communiste, le frappant et en utilisant des armes. Ces faits arrivent là il y a quelques années un jeune comorien a été assassiné par des colleurs du FN. Ces méthodes nous rappellent les pires moments des années trente. Décidément le FN de Marine le Pen ne vaut pas mieux que celui de Jean-Marie : l’extrême droite reste un danger pour la démocratie. Au moment où certains seraient tentés de ranger le front national parmi les partis républicains, ce triste rappel à l’ordre nous enjoint à nous rassembler et à mener de front la lutte contre les politiques d’austérité et celles contre l’idéologie d’extrême droite. Le parti de gauche condamne fermement ces violences, et adresse son salut fraternel au militant blessé et à ses camarades
Publicités

Merci de vos remarques, rédigées avec goût

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s