Le petit jésus à l’Église, pas à la Mairie

Benoît Schneckenburger, Secrétaire National à la laïcité du Parti de Gauche

On connaissait le clair-obscur, le Conseil d’État vient d’inventer la crèche non chrétienne. En rendant un arrêt rendant possible l’installation de crèches de Noël dans des collectivités locales, à condition qu’elles ne présentent pas de caractère cultuel, le Conseil d’État aggrave la confusion entre le cultuel et le culturel. Il permet aux cultes de contrevenir au principe de neutralité de l’État en jouant de la culture et des traditions. Il était pourtant simple d’en rester aux principes fondamentaux de la laïcité : séparation des Églises et de l’État tout en garantissant la liberté de conscience et de cultes.

Le Parti de Gauche regrette cette décision qui va ouvrir de nombreux contentieux pour mesurer le degré cultuel de chaque installation, alors qu’une interdiction de principe aurait été plus claire. Le Parti de gauche formule le vœu que la campagne présidentielle ne soit pas l’occasion de nouveaux détournements de la laïcité, et soutient les propositions de Jean-Luc Mélenchon qui s’appuie sur les mots de Victor Hugo : « L’Église chez elle et l’État chez lui. »

Publicités

Merci de vos remarques, rédigées avec goût

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s